Évangéliser les aréopages contemporains

Le Blog et l’Admin.

Abbé Lambert RIYAZIMANA

Priez pour votre prêtre….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

VOTRE PRÊTRE…
Celui à qui TOUT LE MONDE explique ses problèmes mais qui n’a parfois PERSONNE à qui expliquez les siens.
Celui qui relève LES AUTRES quand ils tombent, mais qu’on enfonce, quand il trébuche.
Celui qui aide LES AUTRES a revenir de leurs erreurs mais qui lui, n’a pas droit à l’erreur.
Celui qui pardonne TOUT CE QU’ON lui dit ou fait, mais à qui parfois, on ne pardonne JAMAIS une parole ou un acte.
Celui qui prie pour TOUT LE MONDE et pour qui parfois PERSONNE ne prie réellement.
Celui qui doit prier pour que TOUT LE MONDE soit heureux et s’épanouisse, mais qui  »n’a pas le droit » de rendre sa famille heureuse, sinon on estime qu’il escroque l’argent des fidèles.

Finalement, vous ne vous rendez pas compte qu’il travaille tout le temps, qu’il dort très peu, qu’il porte le fardeau de votre âme, le poids de la responsabilité de votre vie, qu’il (suite…)

YOZEFU MWERANDA, Umukunzi wa Bikira Mariya

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kimwe bintu bibabaza cane umuntu, ni ukudashobora kuronsa ivyiza uwo ukunda kandi ujejwe kwitwararika. Bigera ku bavyeyi, ba serugo, ba inarugo, bikabábabaza iyo badashoboye gutunga n’ugutunganiriza umuryāngo.

Mwibaze bamwe: Umuvyeyi aba asigaranye irihe teka iyo adashoboye nk’ukugaburira abo ashinzwe?

Ibi tubizirikane twiyumvira Yozefu Mweranda, igihe yashika i Betlehemu, ari kumwe n’Umukunzi wiwe agira yibaruke, akabura aho uwo Muvyeyi atabârukira. Yashoboye kuronka mu ruhôngore gusa kugira ngo uwo Muvyeyi ahibarukire umwana atari n’uwiwe, umwana w’íntīzo, nyenéwe yashobora kuza gutora umwanya uwari wo wose! Yabwirizwa gusanga n’imiburiburi akomeye, atagwaye umusonga watewe n’imbeho y’ukubura utwo amwambika, akariro amucanira, utwo ahembuza Umuvyeyi (indeshi) ngo ntarye urubútiro….
Ikindi kinagoye gutegera: nyen’umwana ntibigeze bivuganira amaso mu yandi, ngo bagire ico basezeranye. Aho tubisanga hose, yabonekewe mu ndoto, ataco ari bubaze, ngo asobanukirwe nk’uko vyagenze kuri Mariya, Umukunzi wiwe. Muvyumva gute? Ntivyoroshe pe!

None yavyifashemwo gute?
Nibwiye nti hari ikintu gihambaye yari yarategereye: ko inzu, umuryāngo, ukubaho neza… atari ubwa mbere ba mbere « ahantu canke ibintu », ariko ari « abantu » ukunda,

(suite…)

Le Christ est l’image et la révélation du visage du Père. Regardons-le. Ecoutons-le. Suivons-le sur le chemin de Pâques.

suivrejesusLa liturgie a choisi d’enlever les premiers mots : « Environ huit jours après avoir prononcé ces paroles »… et pourtant, les trois évangélistes, Matthieu, Marc et Luc s’accordent pour lier l’épisode de la Transfiguration à la conversion que Jésus a eu avec ces disciples. Lors de cette conversation, Jésus, après avoir prié, les interrogea en deux temps : « Au dire des foules qui suis-je ? » (Lc 9, 18), puis « Et vous que dites-vous, pour vous qui suis-je ? » (Lc 9, 20). Pierre avait alors affirmé : « Le Christ, le Messie de Dieu » (Lc 9, 20). Alors Jésus leur avait annoncé sa Passion (Cf. Lc 9, 22) et les avait invités à prendre leur croix pour marcher à sa suite (Cf. Lc 23). C’est dans ce contexte précis que doit être lu le récit de la transfiguration. Transfiguration et Croix s’éclairent mutuellement et sont indissociables l’une de l’autre. Les trois disciples que Jésus prend avec lui : Pierre, Jean et Jacques sont ceux qu’il emmènera à l’écart lors de la prière à Gethsémani (Cf. Mt 26, 37 ou Mc 14, 33). Ceux qui auront vu son visage flamboyant de gloire le verront ruisselant de sueur et de sang (Cf. Lc 22, 44).

TransifigurationEn ce deuxième dimanche du Carême, nous continuons notre cheminement de la foi. Dimanche passé, nous avons médité l’évangile que beaucoup appelle  » évangile des tentations » mais j’ai préféré l’appeler « évangile de la profession de la foi ». En effet, le Carême est un cheminement de et dans la foi. Aujourd’hui, le Seigneur nous introduit dans une dimension de notre cheminement. Il nous appelle à devenir nous-mêmes, à ne pas craindre tout ce qui pourrait nous perturber. Dimanche passé, nos tentations de la foi, aujourd’hui, d’autres problèmes vitaux qui sont nos croix: la descendance, nos projets qui nous font peur (Jésus va affronter les moments de sa passion), les contrariétés de notre entourage (en Saint Marc, cette scène vient après des moments de disputes et Pierre aimerait rester dans cette gloire, oubliant les 9 autres qui sont restés dans la vallée -des controverses-).

Aujourd’hui, le Seigneur nous demande de ne pas craindre, (suite…)

Sinogenda ntashimye

Ndarengutse, ntuma

UMVIRIZA. RIRIMBA

Prier l’Office divin

%d blogueurs aiment cette page :