Évangéliser les aréopages modernes.

Le Blog et l’Admin.

Abbé Lambert RIYAZIMANA

Loin d’enfermer, l’Esprit Saint ouvre les frontières. Au fantasme de l’uniformité, l’unité dans la diversité.

IMG_8964Le récit de la Pentecôte, dans le livre des Actes des Apôtres, fait d’abord un état d’un coup violent de vent. Ne fallait-il pas un souffle puissant pour secouer des esprits figés et délier les langues muettes ? Une pluie de feu n’était-elle pas nécessaire pour embraser ces disciples glacés par la peur ? Seul l’Esprit de Dieu pouvait faire sortir ces hommes traqués de leur refuge. L’énumération des 12 provinces de l’empire symbolise la mission universelle des apôtres, ce qui est aussi la véritable signification du prodige des langues. Loin d’enfermer, l’Esprit de Dieu ouvre ; il manifeste la générosité de Dieu dans la chatoyante diversité des dons. Au fantasme de l’uniformité obligatoire (ce qui demeure une obsession pour certains), illustré par la tour de Babel, le souffle Créateur de la Pentecôte oppose une unité à construire dans le respect des différences, par le dialogue et la réconciliation. Quand cela se passe-t-il ? L’Evangéliste Jean nous répond : le premier jour de la semaine. Avec l’Esprit que Dieu donne, (suite…)

Ijambo rishikirijwe n’Umwepiskopi mukuru wa Diyoseze nkuru ya Bujumbura mu gihe c’ugushikirizwa ubutumwa bwiwe i Bujumbura ku wa 5 Rusama 2018

31531212_1893462154280171_1626656002218655744_oBanyenicubahiro, Banyakwubahwa, namwe bakunzi mwese,

  1. Mw’ijambo ry’uyu munsi uri hejuru, nta kindi numva noshikiriza atari ijambo, ahakuru ry’ubukengurutsi, kumbure nkongerako intumbero n’indoto nerekeza ku butumwa Nyenubweranda Papa Fransisko yampaye muri iyi Diyoseze nkuru ya Bujumbura.
  2. Narakengurutse, ndakenguruka, kandi nzobandanya nkengurukira Imana, Yo kuva mu mwaka w’i 2000, yashimye kunsangiza kw’ibanga no ku butumwa bw’Abasubirizi b’Abatumwa, mu kundungika muri Diyoseze nziza ntazibagira ya Ngozi. None uyu munsi naho iruhiriye,  yongeye kunyizigira mu kunshinga ubutumwa muri iyi Diyoseze nkuru ya Bujumbura, iri ku mugwa mukuru w’igihugu. Ndakengurukiye cane Nyenubweranda Papa Fransisko yanshikirije ubwo butuma bujanye n’ishaka ry’Imana. Nkibwumva, nkiraba inda n’indesho, n’imyaka ngezemwo, vyaranteye akoba, mugabo  kubera ko ndi umukristu yemera,  yizigira kandi agakunda Imana,  narabwakiranye urweze,  nka rya shaka ry’Imana; ya Mana batubwira ko itanga akazi no kw’isaha y’icumi y’umuhingamo, hanyuma uwuyikundiye akaba mbere  ari we ica iherako mu guhemba neza (raba Matayo 20, 1-16) !
  3. Ndakengurukiye kandi Intumwa ya Papa mu Burundi, yo yanshikirije ubwo butumwa kandi ikandemesha. Ngakengurukira n’Abepiskopi bagenzanje, eka abasaseredoti, abihebeyimana n’abakristu balayike, ku ruhara bamwe bamwe bose bagize kugira ngo ntorerwe ubu butumwa, haba mu gisabisho bahereje Imana basaba Umwungere w’iyi Diyoseze (suite…)

“Qui m’a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages”? Quand l’Eglise entre dans les controverses publiques.

« S’affronter, c’est être front à front, c’est-à-dire intelligence à intelligence et non force contre force », dit Albert Jacquard. En tant que telle, elle devient une invitation à réfléchir, à avancer. Elle ne doit donc pas être crainte. Mais hélas, combien de fois, elle a cédé aux passions, à la force, à l’intimidation, voire l’élimination de celui qui ne pense pas comme nous ! En fait, nos plus grands différends viennent de notre refus de désaccord. On se dispute au nom de la concorde que l’on veut impose aux autres. Lire la suite

Sinogenda ntashimye

Ndarengutse, ntuma

UMVIRIZA. RIRIMBA

Prier l’Office divin

Liturgia Horarum

%d blogueurs aiment cette page :