Évangéliser les aréopages modernes.

Accueil » Vivons en Eglise » Eglise locale » Eglise Catholique au Burundi » Burundi: Mugera, Mont Sion Gikungu, … la force évangélisatrice de la piété populaire.

Burundi: Mugera, Mont Sion Gikungu, … la force évangélisatrice de la piété populaire.

AU FIL DU TEMPS (Articles publiés)


Les Sanctuaires de Mugera, du Mont Sion Gikungu, différents lieux de pélèrinages, différentes paroisses du Burundi sont les lieux d’expression de cette piété populaire. Pèlerinages, Veillée de prières, messes imageen plein air,…. La piété populaire est une preuve de la réception de l’Evangile par un peuple. Les pasteurs le comprennent quand ils s’en approchent et contribuent à nourrir et fortifier cette foi ainsi exprimée.
Dans ces moments, on est aussi en train de se réjouir de la pluie qui se faisait rare et dont on prédisait les premières en février. Merci Seigneur pour ce peuple qui ne perd pas ses élans et sa piété malgré les difficultés qu’il affronte.

Ecoutons  à ce propos le Pape François.

« Nous pouvons penser que les divers peuples, chez qui l’Évangile a été inculturé, sont des sujets collectifs actifs, agents de l’évangélisation. Ceci se vérifie parce que chaque peuple est le créateur de sa culture et le protagoniste de son histoire. La culture est quelque chose de dynamique, qu’un peuple recrée constamment, et chaque génération transmet à la suivante un ensemble de comportements relatifs aux diverses situations existentielles, qu’elle doit élaborer de nouveau face à ses propres défis ». (…)

Mont Sion Gikungu« Dans la piété populaire, on peut comprendre comment la foi reçue s’est incarnée dans une culture et continue à se transmettre. Regardée avec méfiance pendant un temps, elle a été l’objet d’une revalorisation dans les décennies postérieures au Concile. Ce fut Paul VI, dans son Exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi qui donna une impulsion décisive en ce sens. Il y explique que la piété populaire « traduit une soif de Dieu que seuls les simples et les pauvres peuvent connaître » et qu’elle « rend capable de générosité et de sacrifice jusqu’à l’héroïsme lorsqu’il s’agit de manifester la foi ». (…)

« Pour comprendre cette réalité il faut s’en approcher avec le regard du Bon Pasteur, qui ne cherche pas à juger mais à aimer. C’est seulement à partir d’une connaturalité affective que donne l’amour que nous pouvons apprécier la vie théologale présente dans la piété des peuples chrétiens, spécialement dans les pauvres… » (…)

Cfr Evangelii Gaudium, Nº 122-125.

Photos exprimant la piété populaire par la dévotion mariale au Burundi. Ici, les fidèles aux Sancturaires de Mont Sion Gikungu (Bujumbura) et de Mugera (Gitega)

MugeraMugeraMugera Veillée de prièreMont Sion GikunguMesse Mont Sion GikunguMont Sion Gikungu


Voulez-vous soumettre un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Quelques données (Diocèse Ngozi)

Ici, données sur le Diocèse de Ngozi

Eglise Cathédrale de Ngozi

%d blogueurs aiment cette page :