Évangéliser les aréopages contemporains

Accueil » Actu-Analyse

Archives de Catégorie: Actu-Analyse

Mes Photos sur Flickr

Bienheureux Carlo Acutis et évangélisation du continent numérique : vers une génération des «veilleurs du matin ».

En quoi la sainteté de ce jeune Carlo interpelle les générations de ce millénaire ? Peut-on espérer aujourd’hui rendre Dieu présent à l’exemple de Carlo Acutis dans les réseaux sociaux comme Tiktok, Instagram, Twitter et Facebook qui rassemblent aujourd’hui des milliers des gens, jeunes et moins jeunes ?    

Ces derniers jours , le discours de la sainteté a fait une nouvelle entrée, jeune, dans notre Eglise et dans notre monde suite à la béatification de Carlo Acutis, jeune très versé dans le monde numérique. Cet événement ne peut pas ne pas nous provoquer au moment où le message de la sainteté perd de valeur aux yeux de nos contemporains et des jeunes en particulier. A la veille du troisième millénaire, Saint Jean Paul II invitaient les jeunes à devenir des veilleurs du matin (Novo millennio ineunte,n°31) et Carlo fait partie de ces jeunes des années 2000 qui ont fait leurs les paroles de Saint Jean Paul II. Carlo Acutis est devenu un grand missionnaire sur l’internet malgré son bas âge. Ainsi, on dit qu’il a créé un site internet présentant plus de cent miracles eucharistiques, devenu par la suite l’objet d’une exposition présentée dans le monde.[1]

  1. Carlo Acutis,  un modèle nouveau de sainteté

Dans son Exhortation apostolique Post-synodal Christus vivit , le pape François, rappelle aux jeunes qu’ils sont l’Aujourd’hui de Dieu (Cf. N°64).  Certes,nous ne pouvons pas seulement dire que les jeunes sont l’avenir du monde. Ils sont le présent, ils peuvent l’enrichir par leur apports. Ainsi, ce premier jeune bienheureux du XXIème siècle montre que la sainteté est un objectif atteignable par tous, et non une réalité abstraite du passé réservée à quelques-uns.[2] Or, Croire pour certains qu’un  jeune du 21ème  siècle à l’aune du développement de l’internet  pourrait être un saint reste du domaine du surréalisme. Pourtant, dans sa passion de la programmation des ordinateurs et dans les montages des films ; Carlo n’était  ni un  ange ni un naïf, il a dû sûrement  faire face à tous les défi des jeunes de notre temps.

(suite…)

Égale dignité et complémentarité entre l’homme et la femme.

En méditant la Parole de ce 27ème dimanche du Temps Ordinaire (Année B), il est bon de redécouvrir, comme croyant, le sens profond de l’égalité dans la complémentarité entre l’homme et la femme, tenant compte de leur diversité, sans céder aux glissements idéologiques de la culture contemporaine. Dans le développement de ce thème,  nous référerons à quelques données bibliques et aux réflexions développées en anthropologie philosophique et théologique qui sont en rapport avec le rapport homme-femme. Nous voulons offrir quelques pistes de réflexion afin de ne pas céder aux tendances idéologiques qui sont véhiculées par les courants de l’émancipation de la femme.

(suite…)

«As the Father has loved me, so I have loved you; remain in my love ».

 
Today, we celebrate the last Sunday before the solemnities of the Ascension and the Pentecost that close the Easter celebrations. If all through these Sundays the resurrected Jesus has appeared before us as the Good Shepherd and as the vine which we have to be a part of, as its branches are, today his Heart is open wide for us.

Certainly, in his Heart we can only find love. What constitutes God’s deepest mystery is that He is Love. Whatever He has done from his Creation to his redemption through Christ is because of love. Whatever He is expecting from us in response to his actions is just love. This is why his words resound today: «Remain in my love» (Jn 15:9). Love requests reciprocity, it is like having a dialogue that makes us reciprocate with a growing love to his first love.

A fruit of love is joy: «I have told you all this, that my own joy may be in you and your joy may be complete» (Jn 15:11). If our life does not reflect the joy of believing, if we are overwhelmed by our own frustrations and do not realize the Lord is also next to us, consoling us, it is because we do not know Jesus sufficiently well.

In Jesus Christ, God always keeps the initiative. He expressly says so when He affirms : «it was I who chose you» (Jn 15:16). We may feel tempted to think it is us who have chosen him, but we have done nothing but (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :