Évangéliser les aréopages contemporains

Accueil » Parole de Dieu (en Kirundi)

Archives de Catégorie: Parole de Dieu (en Kirundi)

Dieu veut sauver tous les peuples. Être catholique, c’est confesser cette vérité et essayer d’en vivre.

Abbé Lambert RIYAZIMANA.jpgDans la vie, il y a (eu) toujours quelqu’un ou quelque groupe social, religieux… qui se croit être supérieur aux autres, et d’avoir plus de droits. Ceci arrive non seulement pour les affaires temporels, mais aussi pour des questions spirituels. Dieu est miséricordieux envers moi, envers nous, mais il doit être juste, justicier envers les autres, les méchants, nos ennemis,…. L’Eglise a eu cette mission de porter la Bonne Nouvelle à tous puisqu’elle confesse un Dieu Père de tous, et par conséquent, tous deviennent frères/sœurs en Lui.

En ce 20ème dimanche du temps ordinaire, la succession chronologique des trois lectures est pleine d’enseignements qui nous demandent de revoir notre façon de considérer les personnes qui ne sont pas de nos cercles, de nos milieux. L’oracle prophétique qui nous est d’abord rappelé devrait irriter, sinon choquer les Juifs après l’exil. Voilà un peuple qui avait une conscience de son élection et qui venait de subir les pires outrages de la part de ses ennemis et auquel le prophète annonce que le Dieu d’Israël accueillera dans on Temple les étrangers qui seront devenus ses serviteurs. Après l’exil, Israël veut recouvrer son identité en prenant distance des autres peuples, mais elle se rend compte progressivement que si Dieu est Unique, même les étrangers lui appartiennent. Le trito-Isaïe montre clairement que Dieu veut sauver tous les peuples. Ceux-ci peuvent rendre grâce au Seigneur, comme le chante le psaume 66 (67) (psaume responsoriale) que nous prenons aujourd’hui comme notre réponse à la Parole de Dieu.

Un demi millénaire plus tard l’apôtre des Gentils (païens) Paul mettra en garde les chrétiens de Rome contre le complexe de supériorité que pourrait leur inspirer leur conversion à l’Evangile, comparée à la « désobéissance des fils d’Israël ». Et le tout s’illumine d’une lumière nouvelle dans l’Evangile où Jésus exauce la prière d’une cananéenne, descendante de ceux qui voulaient empêcher au peuple de Dieu de s’établir dans la terre promise, et ainsi Jésus ouvrant une brèche que l’Eglise apostolique ne cessera d’élargir. En effet, (suite…)

Ubutatu Bweranda: « Nkako nyene, Imana yarakunze isi, gushika itange Umwana wayo w’ikinege »

« Kw’izina rya Data, na Mwana, na Mutima Mweranda »

« Nkako nyene, Imana yarakunze isi, gushika itange Umwana wayo w’ikinege »

TRINITEBavukanyi,
Uyu musi turakoranye kw’izina rya Data, na Mwana na Mutima Mweranda, twebwe duhuzwa n’Imana muryango wa Data na Mwana na Mutima Mweranda, bagize Umwe n’aho ari Batatu, urukundo rubaranga rukabagira Umwe. Twakoranye rero ngo twinovore urwo rukundo, cane cane uyu musi, ngo tururahureko, maze abe ari rwo rwama ruturanga. Iyo Mana yadukunze ni yo sôko ry’imigisha, sôko ry’urukundo n’isangiramutima, sôko ry’urukundo rwuzuye imbabazi n’ubuntu, ntikaza ishavu, ni ikigongwe cinshi, ikazira guhemuka, nk’uko twavyumvise mu gisomwa ca mbere. None rero, « muragahorane inema y’Umukama wacu Yezu Kristu, urukundo rw’Imana, mwuzure Mutima Mweranda ». Ni yo ndamutso twumvise Pawulo Mweranda akoresha mu kuramutsa Abanyakorenti. Ni muze natwe itwinjize mu kinyegezwa c’Ubutatu Bweranda.

None ico kinyegezwa tugitegere dute? Mbega birashoboka ko tugitegera? Duhere he? Tugarukire he? Mbega Ijambo ry’Imana twumvise hari ico ryodufasha? Reka tugerageze turabe, tumve!

« Nkako nyene, Imana yarakunze isi, gushika itange Umwana wayo w’ikinege »

Ng’iryo ijambo nshimye gufatirako ngo rituje imbere mu kugerageza gutegera ivy’Ubutatu Bweranda. Nibwiye nti ikinyegezwa c’Ubutatu Bweranda, si ikibazo c’akamenamutwe (casse-tête), (suite…)

Aho abatumwa baronka Mutima Mweranda, « twese twumva bahaya mu ndimi zacu ivyiza vy’Imana »

Esprit-SaintBavukanyi
Uyu musi mukuru cane wa Pentikoti, aho duhimbaza igihe Mutima wa Data na Mwana yaza ku batumwa, ni umusi w’ugukengurukira Imana kuri iyo ngabirano yayo ihambaye, kuko kwemera n’ukwakira Mutima Mweranda ari ukwakira Imana nyene. Na kare tuvuga duti : « Nemera kandi Mutima Mweranda Umukama, ari we Sôko ry’ubuzima, akomoka kuri Data na Mwana. Arasanegwa kandi araninahazwa nk’uko bigirirwa Data na Mwana. Ni we yavugiye mu bahanuzi ».

Egome cane bavukanyi, Pentikoti ni umusi mukuru w’ugukenguruka. Nkako nyene, na kera Pentikoti y’Abayuda, wari umusi ugira 50 havuye Pasika yabo, maze bagakorana ngo bahereze Imana mu vyērakare (les prémices), gutyo bakerekana ko Imana ari yo bakesha imihezagiro, ukuramuka n’ukuramba, bakaririmba izabuli ya 66(67) bati: « isi yaratanze ivyimburwa vyayo, Umukama Imana yacu yaraduhezagiye ». Nkako nyene, iyo si ni intoranwa bari bararaganiwe n’Imana igihe bunga ubumwe kuri Sinayi, Imana ikababwira iti : nimwayoboka amateka y’aya masezerano, nzobagabira igihugu aho muzobaho neza, ndabahezagira.

Uyu musi natwe bavukanyi, twemere Imana iduhe ubuzima, kandi twige kubukenguruka, tuyikengurukira no mu vyo yaduhaye nyene. Dukenguruke uwo Mutima duhabwa we Sôko ry’ubuzima. Egome cane, (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :