L'Église, fermentum des aréopages modernes.

Accueil » Vivons en Eglise » Eglise locale » Eglise Catholique au Burundi

Category Archives: Eglise Catholique au Burundi

Abarundi barungitswe mu butumwa i Roma barakiriwe icese

Kuri uwu wa gatandatu, igenekerezo rya 14 gitugutu, harabaye ihwaniro ryo kwakira Abasaserdoti n’abihayimana baherutse gushika mu gisagara ca Roma no mu micungararo yaho, akaba ari naryo ritorerwamwo inzego zifasha gutunganya ivy’umugwi muri uwo mwaka uba utanguye. Inkuka y’imisa yatanguye isaha zitanu z’igitondo irongowe na Patiri Albino Bukuru (imvukira ya Diyoseze ya Ngozi) yari asanzwe arongoye uwo mugwi mu mwaka w’ubutumwa n’ivyigwa uheze, ari kumwe n’abasaserdoti batari bake bava mu madiyoseze yose y’i Burundi n’abihebeyimana bava miryango isanzwe ikorera ubutumwa mu Burundi.

Ni akamenyero keza ko umugwi w’Abarundi ugizwe n’Abasaserdoti, Abihayimana n’abari muri iyo nzira wakira abarungitswe mu butumwa i Roma no mu micungararo yaho. Abo nabo benshi muri bo baba barungitswe mu butumwa bw’ukwiga n’ugukabura ubwenge, abandi nabo bakaza mu butumwa buranga Abihayimana nyene.

Muri iryo hwaniro rya mbere ritangura umwaka, rikaba risanzwe ryakira abasaserdoti n’abihebeyimana gusa, Patiri Albino yarakiriye n’abashitsi badasanzwe. Abo nabo ni Musenyeri Bernardo Ntahoturi, Umwepiskopi wo mw’Ishengero ry’aba Anglikani, aheruka kugenwa ngo ariserukire ku kirimba ca Papa, akaba yashimye kuza gusangira igisabisho natwe, ubona ko turi abasangirarugendo mu vy’ukwemera gushingiye kuri Kristu, kandi dusanzwe dufashanya vyinshi mu Burundi no kw’isi yose (œcuménisme), nk’uko yabivuze na we nyene ahawe ijambo mu mwanya wari wabigenewe. Abandi nabo ni abavyeyi babiri (uwo muri diyoseze nkuru ya Bujumbura n’uwo muri diyoseze ya Muyinga) bariko bávūza abana babo mu bitaro Bambino Gesù vy’i Roma, uwo mugwi w’Abarundi ukaba usanzwe ubaba hafi uko ushoboye nyene.

Lire la suite à la source : Abarundi barungitswe mu butumwa i Roma barakiriwe icese

« Fondés dans le Christ, oeuvrons pour la paix dans la vérité et le dialogue » : message des Evêques à l’issue de leur Assemblée Plénière ordinaire de septembre 2017

Visite ad Limina

Prélats du Burundi en Visite ad limina

Au cours de l’Assemblée Plénière ordinaire de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi tenue dans les enceintes de l’Archevêché de Bujumbura, du 06 au 08 septembre 2017, les Evêques ont élaboré un message adressé aux fidèles et à tous les Burundais. Ils ont ordonné que ce message soit proclamé pendant les messes dominicales de ce 10 septembre 2017.

Ce message porte le titre suivant: « Fondés dans le Christ, oeuvrons pour la paix dans la vérité ». Il s’agit d’un prolongement du message que les Evêques avaient publié le 09 juin 2016 où ils avaient rappelé qu’il ne peut y avoir de paix que fondée dans la vérité et la justice. Le présent message vise principalement à préciser l’identité et la mission de l’Eglise catholique et à donner des conseils au peuple burundais pour trouver des solutions adéquates à la situation d’impasse  que vit le pays.

C’est par l’amour qu’ils  portent pour leur cher pays et en vertu de la mission qui  leur est confiée en tant que successeurs des Apôtres, que les Evêques s’adressent au peuple burundais, en sachant que leur mission spécifique est  d’éveiller les consciences.

Les Evêques précisent que l’Eglise catholique est la famille de Dieu fondée sur Jésus Christ crucifié parce qu’il a refusé de trahir la  vérité et l’amour, qui est mort et ressuscité, s’avérant ainsi la pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs mais qui est devenue pierre d’angle. Il n’y a donc pas d’autre Messie, ni d’autre Sauveur que le monde puisse avoir pour se substituer à Jésus Christ. « L’Eglise que nous formons, insistent les Evêques,  est née sur la croix de l’amour, une fois pour toutes ». « Elle est fondée sur les Apôtres  Saint Pierre et ses compagnons ».

Les Evêques rappellent qu’ils sont les successeurs des Apôtres et que leur rôle est (suite…)

Esprit et Règle de la Congrégation des Bene Mariya

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le but de la Congrégation sera de “faire fleurir l’esprit chrétien dans les Familles chrétiennes”, de telle manière que les habitudes familiales reflètent la vie chrétienne à l’exemple de la sainte Famille de Nazareth.
Comme l’esprit de famille se cristallise autour de la mère de famille, qui est la gardienne et l’âme du foyer, les Bene-Mariya désirent être particulièrement attentives à la mère de famille. (suite…)

LES ORIGINES DES SŒURS BENE-MARIYA

Mgr Joseph Martin

S.E. Mgr Joseph MARTIN

Selon Mgr Joseph MARTIN “ En juillet 1949, lors de la création du nouveau Vicariat, Apostolique de NGOZI, parlant de choses et autres,
Mgr Grauls suggéra au nouveau Vicaire Apostolique
(Mgr J.MARTIN) que peut-être il serait indiqué de fonder
une nouvelle Congrégation de Religieuses dont la formation serait confiée aux Dames de Marie.. . Réaction nulle chez le nouveau Vicaire Apostolique qui n’y voyait pas clair!! …
Au fait, à cette époque, les Dames de Marie ne possédait
au Burundi que trois maisons : Kanyinya, Rugari et Gisanze.
C’est de cette dernière maison, où Mère Godelieve était Supérieure, qu’allait partir le noyau du futur Institut…” (Mgr J.MARTIN, Rome le 17 novembre 1962).

Un certain nombre de jeunes filles demandaient (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :