Évangéliser les aréopages contemporains

Accueil » Posts tagged 'Carême' (Page 2)

Archives de Tag: Carême

En compagnie de Jésus-Christ et de nos frères et sœurs, engageons-nous pour un monde juste et réconcilié.

IMG_9034L’évangile de Marc associe à Jésus tenté dans le désert les personnages qui figurent dans les récits de la création : l’esprit, le tentateur, les bêtes sauvages, les anges. Ce sont les hommes qui ont transformé en désert ce jardin des origines. Il dépend alors de chacun de nous, mais aussi de nos entreprises collectives, que ce monde défiguré redevienne une terre habitable et fraternelle. Les 40 jours du Carême renvoient à l’épreuve du déluge qui ne fut pas la fin de tout, mais une renaissance et un nouveau départ, comme le dit la 1ère lecture, autrement dit, un baptême avant la lettre comme nous le fait méditer la 2ème lecture. En effet, comme l’arche a sauvé Noé du déluge, ainsi la croix et la résurrection de Jésus-Christ ont sauvé tous les hommes de la domination de la mort et du péché. Telles sont les mots d’encouragement de l’apôtre Pierre qui s’adresse à une communauté meurtrie par la souffrance, et qu’il veut reporter aux origines de sa force et son espérance : Dieu n’oublie jamais celui qui se confie à lui, même dans les dures épreuves.
Emprisonnée dans le cercle infernal de la souffrance, de la maladie, de la mort et du péché, l’humanité n’a cessé d’espérer et de lutter pour qu’un jour vienne où le mal à l’œuvre dans le monde soit vaincu. Nul homme pourtant n’y est parvenu. Le peuple de Dieu maintenait vivante cette espérance

(suite…)

Le temps du Carême: mardi gras, Mercredi des cendres

LE MARDI GRAS

Jeune-prière-Aumône

👉 La fête du mardi gras a des origines très anciennes, elle date au temps des romains. La fête romaine s’intitulait les calendes de mars. À ce moment de l’année, les romains célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. A cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés.
Chez les catholiques, Mardi gras est un jour d’abondance et de joie qui précède le mercredi des Cendres. Mais ce n’est pas une fête liturgique.

Mardi gras est appelé ainsi par contraste avec le carême où jadis l’alimentation ne devait être ni carnée, ni graisseuse. Le jour du Mardi gras, on finissait tous les aliments gras avant de commencer le carême au temps où celui-ci était entièrement maigre. C’était le dernier jour où l’on mangeait « gras », c’est à dire de la viande, des œufs et des graisses.

Ce jour là, les excès étaient considérés comme permis par la coutume et la tradition du Mardi gras. Les carnavals qui ont lieu en

(suite…)

Le Christ est l’image et la révélation du visage du Père. Ecoutons-le.

04.htm4En ce deuxième dimanche du Carême, nous continuons notre cheminement de la foi. Dimanche passé, nous avons médité l’évangile que beaucoup appelle  » évangile des tentations » mais j’ai préféré l’appeler « évangile de la profession de la foi ». En effet, le Carême est un cheminement de et dans la foi. Aujourd’hui, le Seigneur nous introduit dans une dimension de notre cheminement. Il nous appelle à devenir nous-mêmes, à ne pas craindre tout ce qui pourrait nous perturber. Dimanche passé, nos tentations de la foi, aujourd’hui, d’autres problèmes vitaux qui sont nos croix: la descendance, nos projets qui nous font peur (Jésus va affronter les moments de sa passion), les contrariétés de notre entourage ( en Saint Marc, cette scène vient après des moments de disputes et Pierre aimerait rester dans cette gloire, oubliant les 9 autres qui sont restés dans la vallée -des controverses-).

Aujourd’hui, le Seigneur nous demande de ne pas craindre, et de relever la tête. Ce qu’il y a à craindre de manque pas, mais en ce dimanche, (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :