Évangéliser les aréopages contemporains

Accueil » Posts tagged 'Mission'

Archives de Tag: Mission

Seigneur, c’est certain que « Tu es là au cœur de nos vies, dans nos tourments, dans nos joies… ». Fais de moi ton témoin.

IMG_20170415_232932La liturgie de la Parole de ce jour remet en ordre nos pensées, en faisant des comptes avec une série de conséquences erronées qui découlent de la résurrection du Christ. A ceux qui penseraient que Jésus est ressuscité et que donc, tout leur est permis, l’apôtre Jean, dans la deuxième lecture, nous avertit que connaître Jésus ressuscité va de pair avec l’accomplissement de ses commandements. A celui qui tenterait d’oublier que la résurrection advient par et après la croix, ce qui signifie une série d’événements dont nous sommes responsables en tant que pécheurs, Pierre nous rappelle l’importance de reconnaître nos péchés et, en même temps, la bonne nouvelle que Dieu est toujours prêt à nous pardonner si nous nous tournons vers lui. Et enfin, à celui qui croirait que Jésus est seulement un fantasme, Luc nous propose l’image d’un Maitre dont l’œuvre a des effets bien visibles devant ses disciples. Pourtant, ceux-ci, « dans leur joie, ils n’osaient pas y croire et restaient saisis d’étonnement ». Ils n’ont pas cette paix intérieure parce qu’ils restent paralysés par leur histoire récente, qu’ils ne parviennent plus à s’orienter. La paix du Christ les appelle à franchir un autre pas et dépasser ces tragiques événements. Oui Seigneur, « tu es là, au cœur de nos vies,… dans nos tourments, …dans nos cœurs tout remplis d’orages suite à nos chutes et échecs répetitifs, remplis de joie d’avoir fait nos petits progrès,… ».

Jesus_Emmaus-04Mais que d’événements dramatiques se sont passés, pour ces pauvres hommes, depuis trois jours ! On peut/doit les comprendre, les pauvres disciples de Jésus, pauvres comme nous autres… Le dernier repas de Jésus, jeudi dernier… l’arrestation au Jardin de Gethsémani… leur fuite à tous… le reniement de Pierre… le jugement infamant comme hérétique et blasphémateur… la mort sur la croix aux portes de la ville… la pendaison suicidaire de l’un de leurs amis, Judas. Le groupe de douze est devenu onze, (suite…)

Par la Parole et les œuvres, Jésus proclame le Royaume de Dieu et nous y engage aussi.

The SermonDans le passage de l’Evangile de ce 3ème dimanche du T.O, nous apprenons comment Jésus commença son ministère après l’arrestation de Jean-Baptiste. C’est lui qui va désormais être le personnage principal de tout l’Évangile. Il s’établit à Capharnaüm et appelle quatre disciples à le suivre. Il annonce la Bonne Nouvelle non seulement par ses paroles, mais aussi par ses actions.

Capharnaüm de Galilée, dans Zabulon et Nephtali

Lorsqu’il commence son ministère, Jésus s’éloigne de 31 kilomètres de Nazareth, son   village, pour aller s’installer dans   d une petite ville appelée Capharnaüm, au nord-ouest de Nazareth, sur le bord du lac de Galilée. C’était une ville de pêcheurs et un centre important pour les Juifs de la région mais qui étaient peuplés aussi de peuples de diverses provenances, donc des païens. Au temps de Jésus, ce centre était important également pour les occupants Romains. Terre de trafic commercial intense où l’on court sans répit pour gagner la vie, j’allais dire comme aujourd’hui. Mais pourquoi cette partie de la région était-elle considérée comme « une terre d’obscurité et de la mort » ? Etant sur la frontière nord d’Israël, c’était la région propice aux attaques par les principaux ennemis d’Israël, (suite…)

« La moisson du Seigneur est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Prions le Maître de la moisson ».

Ordination SacerdotaleAprès avoir parlé de l’identité du disciple (qui vient de celle de son Maître, comme on le disait il y a quelque jours), Saint Luc nous parle aujourd’hui du devoir principal que doit assumer le disciple : la mission. Celle-ci consiste à étendre la paix qui provient du Règne de Dieu, c’est-à-dire de la conviction que Dieu est à l’œuvre en notre vie, quand bien même tout peut sembler sombre, plat, sans saveur et sans lendemain. Le disciple n’annonce rien d’autre que la croix, la mort et la résurrection de Jésus, et cela change le sens des choses, même quand on est confronté aux échecs, comme le dit bien Saint Paul, lui qui ne trouve aucun autre motif de sa joie que dans la foi au Christ mort et ressuscité.

C’est donc une mission à laquelle nous sommes tous appelés. Les disciples ne peuvent pas concevoir la mission comme une attente. Au contraire, ils doivent se mouvoir, courir, et cela n’a pas (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :