Évangéliser les aréopages contemporains

Accueil » Posts tagged 'Temps de l’Avent' (Page 2)

Archives de Tag: Temps de l’Avent

Mes Photos sur Flickr

IDOMINIKA YA 3 Y’UBUSHIKIRO (A)

IGISOMWA CA MBERE

Ivyo dusoma mu gitabu c’Umuhanuzi Izaya : 35, 1-6a. 10
(Imana ni Yo ije kubakiza)

10390531_702547936524971_2000334100158244955_nIntara yagadutse n’inezerwe,
ibisaka nibihimbarwe, bitotahare,
bishurike nk’amashurwe,
nibitambe bitarike !
Yagabanye ubuninahazwa bwa Libani
N’ubutore bwa Karmeli na Sharoni ;
bazobona ubuninahazwa bw’Umukama,
n’ubutore bw’Imana yacu.
Komeza amaboko yarushe,
mugorore intege zacitse,
humuriza abo imitima yatuntuye muti :
« Rye umutima amenyo, mureke kugira ubwoba !
Ng’uyo Umukama Imana yanyu : igihe co guhorwa kirashitse,
Imana yabibutse,
ni Yo ije kubakiza. »
Amaso y’impumyi azoca akanura, (suite…)

L’Avent: accueil de  » Dieu qui est, qui était et qui vient » dans notre vie quotidienne.

A. Lambert RIYAZIMANALe premier mot de l’Evangile de ce 1er Dimanche de l’Avent indique la direction à prendre : » à l’avènement du Fils de l’homme ». Quelqu’un va venir : c’est l’Adventum, l’AVENT.  Jésus ne se présente pas comme un ‘‘homme du passé’’, mais comme un ‘‘homme du futur’’. Il parle de sa venue comme un événement qui va arriver. La fête de Noël que nous préparons n’est pas une manière de faire semblant, comme si nous jouions un spectacle en attendant quelqu’un qui est déjà venu et dont nous évoquons avec nostalgie une vieille histoire merveilleuse. Redisons-le à nous-mêmes : Jésus vient.

Une vie quotidienne sereine,  non agitée.

La première lecture peut nous aider à orienter notre effort : « Venez, famille de Jacob, marchons à la lumière du Seigneur ». Quelle est la lumière qui nous guide dans notre vie quotidienne? Celle des spots publicitaires ? des flash-infos? des devantures ruisselantes des magasins ? Réussissons-nous à prendre de la distance par rapport à ces multiples sollicitations extérieures ? Gardons-nous notre liberté intérieure ou sommes-nous prisonniers de notre société de consommation qui érige le bien-être et la jouissance en valeurs suprêmes ? 
Alors que la tradition a toujours reproché d’immoralité les contemporains de Noé. Jésus n’en parle même pas aujourd’hui. L’erreur est (suite…)

« Dans le désert de votre cœur, préparez le chemin du Seigneur ».

A. Lambert RIYAZIMANA

A. Lambert RIYAZIMANA

Le temps de l’Avent est caractérisé par l’Espérance. C’est cette espérance qui a été nourrie par les prophètes qui ont annoncé le règne de Dieu à un peuple qui n’espérait plus rien, étant donné qu’il n’avait vécu que désillusion sur désillusion. Maintenant, nous qui vivons aujourd’hui, on n’a plus à attendre le rejeton de la souche de David, parce que règne de Dieu est déjà parmi nous : on n’a plus à l’attendre, mais à l’accueillir, à nous y insérer. L’Esprit Saint est celui qui réalise cette insertion, par la grâce du baptême, non celui de la conversion, mais celui qui nous régénère.

Revenons au texte de l’Ancien Testament cité dans l’évangile. En le citant, on voit qu’il devient un passage du Nouveau Testament, un passage qui nous révèle Jésus-Christ lui-même. Cette parole est donc d’une force impressionnante. Depuis des milliers d’années, il est source d’espérance pour le peuple juif, il est source de Vie en Dieu de tous ceux qui l’ont écouté. Relisons-le : « Dans le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route.  ». Laisse le Seigneur te parler. Que te dit le Seigneur en ce deuxième dimanche de l’Avent ? à quoi t’invite-t-il ?
Est-ce que je pourrais devenir comme Jean-Baptiste dans ce monde un peu désert de la présence de Dieu, et crier la venue de Jésus ? Crier la conversion ? Surtout en ce monde où on ne veut pas nous attirer des ennemis en disant la vérité ? Aplanissez les routes, redressez votre vie, IL VIENT !

Aujourd’hui, on pourrait dire autrement ce message : « Une voix crie : dans le désert, préparez la route du Seigneur ». Cette voix ne crie pas seulement dans le désert où nous allons la rejoindre, mais elle crie également dans notre désert. Il nous faut donc préparer le chemin du Seigneur dans notre désert : dans le désert, prépare le chemin. C’est une parole très actuelle maintenant où nous vivons des déserts même au milieu de nos villes et villages. Combien de personnes vivent une solitude incroyable au milieu des personnes qui ne soucient de personnes ? Combien de gens se pendent-ils parce qu’ils n’ont pas de consolation, parce que personne ne le approche plus ? Pensons-nous que le désert soit celui du Sahara dont parle la géographie ? Dans le désert de notre vie, de nos villes,… préparons le chemin du Seigneur.

Et si tu ne peux pas, demande dans la paix de la prière et sous le regard du Seigneur, pourquoi es-tu bloqué, pourquoi cette annonce, dans ton entourage, a-t-elle du mal à venir du cœur ? Remercie le Seigneur pour la lumière qu’il a pu donner à ton âme.

Si nous continuons avec le passage, un autre aspect saute aux yeux. Le Messie est juge. Nous pouvons avoir peur, face à cet aspect, parce que nous savons bien que nous n’avons pas toujours été droits. Mais au contraire, notre cœur n’aspire-t-il pas à la vraie justice, qui n’est pas possible ici-bas ? N’est-ce pas une source d’espérance et de paix que de savoir que Dieu fera un jour justice sur les hommes ? Et il s’agit d’une justice en vue du Salut éternel, de la vie éternelle. Et Dieu veut le salut de tous ! C’est pour cela qui vient à nous !

Oui ! Voici venir des jours de justice et de paix (Psaume 71). Je crois que ces jours viendront, Seigneur, et pas seulement pendant la vie éternelle. Je crois que tu es venu au monde pour nous faire goûter ceci déjà ici, sur la terre. Viennent aujourd’hui Seigneur, ta justice et ta paix ! Oui, Seigneur je veux préparer ton chemin vers mon cœur, dans le désert de mon cœur,  je veux aplanir ma route vers toi, je désire me convertir à toi encore plus profondément et reconnaître ainsi le besoin de toi et de ta venue, et te louer et te bénir, pour ta miséricorde. Oui, Seigneur, je veux être l’écho de Jean-Baptiste, et annoncer ta venue dans les déserts d’aujourd’hui.

%d blogueurs aiment cette page :